Retranscription et mémorisation



Je souhaite être précise, ajuster au maximum mes gestes dans le dessin pour qu’il corresponde au mieux à ce que je veux retranscrire. Évidemment cela rate, tout le temps. Mais c’est aussi ce décalage qui m’intéresse.
 
La vision aveugle est une série de dessin où je tente de retranscrire un objet. J’ai demandé à des personnes de mon entourage de me prêter des objets que je n’ai jamais vu. Comme lors d’une séance de dessin d’observation,
je m’évertue à dessiner ce que je vois. Cependant les objets sont cachés et je ne connais rien d’eux hormis ce que je ressens en les touchant.
Pour la série de dessins Vases communicants, je peins un motif sur le papier. J’essaye de faire que les dessins soient les plus identiques possibles. Puis je découpe une forme à chaque fois au même endroit dans mes feuilles.
En permutant les morceaux, l’image apparait permutée et troublée rendant l’architecture fantomatique.
L’architecture est un thème récurent dans mon travail, j’aime jouer des échelles, la faire devenir mobilier, mélanger les frontières entre design et architecture, les mettre l’un dans l’autre et vice versa.